Congé-Jeunesse

Quand puis-je demander un congé jeunesse ?

Tu peux le demander si tu occupes l’un des rôles suivants dans une activité de jeunesse :

Fonction de direction

Si tu aides à la préparation, l’organisation et l’encadrement d’activités de groupe, soirées de discussion à thème, activités durant le week-end, camps et cours ou formation, etc.

Fonction d’encadrement

Tu cuisines durant une activité de jeunesse (week-end / camp / etc.), tu accompagnes un camp ou animes une activité, etc.

Fonction de conseiller

Tu es formateur/trice, instructeur/trice, expert-e spécialisé-e, expert-e J+S ou tu rends des avis juridiques auprès du syndicat pour la jeunesse.

A des fins de formation

Tu peux également demander un congé jeunesse si tu souhaites suivre une formation de base ou continue liée à la jeunesse, qu’il s’agisse de cours, séminaire, congrès ou d’atelier.

Faut-il prendre les 5 jours de congé jeunesse d’un coup ?

Tu n’es pas obligé-e de demander 5 jours d’affilée. Tu as le droit à 5 jour de congé jeunesse par année. Ces 5 jours peuvent être répartis sur plusieurs activités auxquelles tu participes en journées ou demi-journées.

Le congé jeunesse, c’est quoi ?

Le congé-jeunesse est un droit garanti par l’article 329e du Code des Obligations suisse. Il permet aux employé-e-s et apprenti-e-s jusqu’à 30 ans révolus d’obtenir 5 jours de congé (au maximum) non payés supplémentaires par année afin de s’engager pour la jeunesse.

Qui a le droit au congé jeunesse ?

Pour bénéficier d’un congé jeunesse, tu dois être âgé-e de 16 à 30 ans, travailler dans une entreprise privée et t’engager bénévolement en faveur de la jeunesse. Pour les employé-e-s fédéraux, cantonaux et municipaux d’autres bases légales s’appliquent.

Comment faire une demande de congé jeunesse ?

Il te suffit de télécharger et de remplir le formulaire de demande  et de le faire signer par le responsable de l’organisme de jeunesse auprès duquel tu t’engages.

Attention : ce formulaire doit être transmis au minimum deux mois à l’avance à ton employeur ou à ton/ta responsable d’apprentissage. Celui ou celle-ci pourra te demander de fournir en complément une attestation de l’organisation responsable.

Si tu es apprenti-e et que tu as l’école durant un ou plusieurs des 5 jours de ton congé jeunesse, une demande de dispense doit être déposée auprès de ton établissement scolaire.

Mon employeur peut-il/elle refuser ma demande de congé jeunesse ?

Au sens strict de l’article 329e du Code des Obligations suisse, ton employeur a l’obligation d’accepter de t’accorder 5 jours de congé jeunesse par an.

Néanmoins, il est possible que ton employeur refuse de t’accorder un congé jeunesse à la date souhaitée si ta demande n’est pas effectuée dans les délais (deux mois à l’avance) ou si les dates durant lesquelles tu souhaites prendre ton congé ne sont pas adéquates pour l’entreprise / l’organisme. Si ton employeur refuse malgré tout, il est important de discuter avec lui/elle. N’hésite pas à faire intervenir l’organisation auprès de laquelle tu es engagé-e.

Ai-je le droit à un salaire durant mon congé jeunesse ?

Le congé jeunesse est un congé supplémentaire que ton employeur n’est pas obligé de rémunérer. Néanmoins, certains employeurs rémunèrent les congés jeunesse, c’est à leur bon vouloir.

N’hésite surtout pas à demander conseil à l’organisme auprès duquel tu t’engages si tu as des questions. Ils/elles peuvent t’aider et te soutenir dans cette démarche.

Quel-le Mono serais-tu ?